Les autres projets d'éducation artistique et culturelle


Dans le cadre de ses missions pour favoriser l’accès à la culture pour tous, le théâtre La passerelle met en place, avec différents partenaires, des projets autour du spectacle vivant en direction de publics spécifi ques ayant peu l’occasion d’être confrontés à des propositions artistiques.


Un projet avec le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation des Hautes-Alpes
Pendant une semaine, un groupe d’adultes placés sous main de justice bénéficiera de deux actions :
• une visite technique du théâtre et de ses coulisses ;
• la participation à un stage d’acrobatie mené par Anthony Lefebvre, Cie Etat d’urgence (dates en cours d’élaboration).
En outre, un spectacle de théâtre de rue sera présenté dans la cour de la Maison d’arrêt de Gap en amont du festival Tous dehors (enfin) !


L’audiodescription du spectacle Ceux qui errent ne se trompent pas
Depuis 6 ans, le théâtre La passerelle est à l’initiative de la création de l’audiodescription d’un spectacle proposé au cours de la saison. Ce dispositif permet aux personnes non-voyantes et mal voyantes d’entendre, dans un casque, les indications visuelles du spectacle : lumières, scénographie, mise en scène, jeu des comédiens… L’audiodescription, réalisée par Les Souffleurs de mots – Juliette Soulat, est largement suivie par l’association Alpes Regards 05 qui permet à une vingtaine de mal et non-voyants, et à leurs accompagnants, d’assister à ce spectacle audiodécrit.

Le théâtre La passerelle reçoit le soutien de la Fondation Etienne et Maria Raze pour réaliser cette audiodescription.
La Fondation Etienne et Maria RAZE a pour ambition le développement de l’autonomie des aveugles et des malvoyants par une aide matérielle et un partage de valeurs humaines.
Plus d'infos : www.fondation-raze.fr


Des projets sont actuellement en cours d’élaboration avec d’autres structures et partenaires dont :
• Le CHICAS, hôpital de Gap, avec lequel nous élaborons une action en direction des patients et des équipes soignantes avec la compagnie Cassandre ;
La déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité entre les hommes et les femmes avec laquelle nous développons un projet en deux volets intitulé « Vive les femmes ! » pour sensibiliser le public à la création féminine, ses réalités et ses spécificités.