Les autres projets d'éducation artistique et culturelle
avec des structures sociales, de santé, de justice...

Dans le cadre de ses missions pour favoriser l’accès à la culture pour tous, le théâtre La passerelle met en place, avec différents partenaires, des projets autour du spectacle vivant en direction de publics spécifiques ayant peu l’occasion d’être confrontés à des propositions artistiques.
 

Un projet avec le CHICAS, hôpital de Gap et la compagnie Cassandre

Le théâtre La passerelle et le CHICAS des Hautes- Alpes ont mis en place depuis la saison dernière un projet à destination des patients, du personnel soignant, parfois des visiteurs. Il s’agit d’apporter à chacun une respiration dans un environnement stressant, fait de temps contraint pour les uns, d’attente pour les autres.
Sollicitée par le théâtre, la compagnie Cassandre, dirigée par Sébastien Valignat, a fait le pari d’offrir un moment artistique, pour un/une spectateur/trice unique, qui en exprimera le désir. Ces propositions (littéraires ou musicales) sont rassemblées dans une « Carte des Murmures » distribuée aux patients lors de leur arrivée et sont également proposées au personnel soignant.
Mené en plusieurs épisodes au cours de la saison, ce projet est élaboré par Sébastien Valignat avec Sandrine de Rosa, Jeanne Garraud et Sylvain Ferley, comédiens et musiciens.



Un projet avec le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation des Hautes-Alpes

Depuis 2 saisons, un projet est mis en place avec le SPIP 05 et la Maison d’arrêt de Gap. Il prend plusieurs formes afin de toucher différents types de personnes sous main de justice et se développe chaque année davantage.

Cette saison, il comporte les volets suivants :
Un petit groupe de personnes sous main de justice bénéficiera d’une visite technique du théâtre et de ses coulisses et d’un stage d’acrobatie mené pendant 3 jours par Anthony Lefebvre, Cie Etat d’urgence (dates en cours d’élaboration).
Un autre groupe de personnes sous main de justice bénéficiera d’un atelier d’écriture mené par l’auteur- metteur en scène Amine Adjina, Cie Du Double (dates en cours d’élaboration).
Deux sorties au théâtre (Ramkoers et Cent mètres papillon) seront organisées pour une dizaine de personnes suivies par le SPIP 05.
Un spectacle de théâtre de rue sera présenté dans la cour de la Maison d’arrêt de Gap en amont du festival Tous dehors (enfin) !