récit & musique | Les excentrés

Chemin de la belle étoile
Tarif Amande
du 21 au 26 oct 2012 / 20h30
durée 1h
Dans les villes des excentrés

Création musicale, accordéon, narration, chant & danse Sébastien Bertrand
Dramaturgie & écriture Yannick Jaulin

 

C’est le spectacle de Forêts de Wajdi Mouawad qui va bouleverser la vie de Sébastien Bertrand. Lui, le spécialiste de la musique traditionnelle vendéenne, qui a grandi Chemin de la belle étoile à Saint-Jean-de-Monts, voit rejaillir ce jour-là une part de son histoire vers laquelle il n’avait jamais eu besoin de se tourner : sa naissance dans un orphelinat à Beyrouth et son adoption par des parents français à l’âge de 9 mois.
Deux voyages au Liban plus tard, le voilà qui accouche, avec l’aide du conteur Yannick Jaulin, d’un spectacle à l’émotion palpable qui dit le bonheur d’avoir un pied sur chaque rive de la Méditerranée.
Seul en scène, Sébastien Bertrand nous conte l’histoire des retrouvailles avec sa terre natale et avec soeur Josèphe qui l’a recueilli à sa naissance. Il nous dit cette sensation très forte d’être chez lui, de se reconnaître dans les Beyrouthins qui arpentent les rues. Il convoque ses deux mamans, celle du ventre et celle qui l’a fait grandir, pour que le noir qui l’habite s’ouvre à la lumière. Puis nous plonge dans son enfance en compagnie de son père et de son oncle, entre collecte d’histoires du marais – car « il faut connaître son passé pour mieux exister » – et découverte de la musique traditionnelle de Vendée.
Au son de l’accordéon qui respire et « souffle », Sébastien Bertrand nous emporte dans ce périple initiatique, entre ici et là-bas. Un voyage poignant, rempli d’espoir et de joie de vivre.

Dimanche 21 octobre 20:30
Chabottes salle des fêtes

Lundi 22 octobre 20:30
Chorges salle des fêtes

Mardi 23 octobre 20:30
Veynes Cinéma Les Variétés

Mercredi 24 octobre 20:30
Embrun salle des fêtes

Vendredi 26 octobre 20:30
Tallard
salle des fêtes


------------------------------------

LA PRESSE EN PARLE

« Il ne joue pas un personnage sur scène, il raconte une vie, la sienne. Et la sincérité comme la fraîcheur qui émane de son discours valent toutes les interprétations du monde. L’émotion est tangible et son sombre regard illumine l’espace. Il égraine ses souvenirs et ses rencontres au fil des mots mis en forme pour lui par Yannick Jaulin. Au fil des musiques aussi car Sébastien Bertrand est un accordéoniste hors pair. »
Rue du Théâtre

« A travers ce conte, vantant les valeurs familiales, l’amour de la musique, les retours aux sources, les rêves et les interrogations d’un enfant qui dit pourtant avoir dormi sans rêver, le spectateur est conscient de la réalité de l’adoption, découvre le sort d’enfants libanais, enfants d’amour ou enfants de guerre, adoptés par des familles françaises, et finit par se lever et applaudir un homme qui a su, à travers ses multiples talents, l’émouvoir et lui voler tantôt un sourire, tantôt une larme. »
Libannews

« Yannick Jaulin et Sébastien Bertrand ont monté ensemble un spectacle émouvant, magnifique et doux. »
La Croix
 

------------------------------------

EXTRAIT VIDEO

http://www.cahpa.fr/cahpa/site_chemin_de_la_belle_etoile/doss_03/page.htm


Mise en espace et suivi artistique Valérie Puech
Collaborations artistiques André Curmi et Samuel Pasquier
Création et réalisation sonore Etienne Touret
Création lumière Erwan Brisard

Production : CAHPA / ELIPS
Coproductions : Le Beau Monde/Cie Yannick Jaulin ; centre de création du Nombril, Pougne-Hérisson ; Nouveau Pavillon, Bouguenais ; Maison des cultures de Pays, Upcp/Métive, Parthenay ; Maison du Conte, Chevilly-Larue ; Ville de Saint-Jean-de-Monts, Service Culturel ; Ethnodoc/Arexcpo.
Partenaires : DRAC Pays de la Loire ; Conseil régional des Pays de la Loire ; Culturesfrance ; Théâtre Monnot, Beyrouth, Liban; Le Grand R, scène nationale La Roche-sur-Yon ; L’Arc, scène conventionnée, Rezé ; Scènes de Pays dans les Mauges, Beaupréau ; Théâtre de l’Hôtel de Ville, Saint-Barthélemy d’Anjou.

Photo Doumé


Télécharger
le dossier de presse cliquez ici

Télécharger
une photo haute résolution cliquez ici

Télécharger
la revue de presse cliquez ici