cirque

Chouf Ouchouf
Tarif Turquoise
fri 10, sat 11 dec 2010 / 20h30
durée 1h
Théâtre La passerelle

Conception, mise en scène, décor Zimmermann & de Perrot
Composition musique Dimitri de Perrot
Chorégraphie Martin Zimmermann
Interprétation Groupe acrobatique de Tanger
 

A voir dès 8 ans

La rencontre entre les deux orfèvres suisses, Martin Zimmermann et Dimitri de Perrot, inventeurs de spectacles inclassables empreints d’humour décalé et de virtuosité physique (Gaff Aff, pour ceux qui l’ont vu en 2008, c’étaient eux) avec les douze acrobates de Tanger est de celles que personne n’attendait et qui produit des étincelles de magie pure.
Profondément ancré dans l’observation de la réalité du Maroc, Chouf Ouchouf – « Regarde, regarde encore ! » – amène l’exploit acrobatique au plus près d’une émotion qui s’appelle poésie. Une poésie qui se décline par le chant, la danse, la musique, les numéros d'équilibre que les acrobates-acteurs pratiquent avec un engagement bouleversant, au milieu de décors qui se meuvent dans une chorégraphie faite de fluidité et d'élégance. On y rencontre, au milieu des scènes de marché le fourmillement des bruits, des mélopées traditionnelles, une femme voilée et son compagnon, un joueur de banjo mélancolique…
Pour concevoir ce spectacle, Zimmermann & de Perrot ont apporté leur art de scénographes, leur goût des apparitions-disparitions magiques, leur regard ironique et parfois grinçant sur notre époque, mais ils ont surtout voulu rendre hommage à l’énergie et à la spontanéité de ces dix hommes et deux femmes. Chouf Ouchouf est aussi le portrait de cette troupe singulière, revendiquant son identité marocaine avec humour et virtuosité : un portrait d’une profonde humanité.

-------------------------------------

EXTRAIT DE PRESSE

« C’est un peu le tumulte d’une ville marocaine que raconte ce spectacle, loin des clichés et du folklore, mais tout près d’une certaine fierté maghrébine, d’une folle jouissance de l’instant présent.
Dans un décor sonore, tissé de musiques traditionnelles, de sons récoltés dans la ville et de mix house, les acrobates jonglent avec eux-mêmes, dans tous les sens du terme : au sens physique d’abord avec des pyramides humaines vertigineuses, mais aussi dans le contenu puisque c’est leur vie qu’ils dépeignent.
Quant au décor, il a aussi la bougeotte avec ses tours modulables, tantôt mur infranchissable, tantôt cabines coulissantes, les acrobates se grimpent dessus, escaladent les parois, bondissent dans un mouvement continu. La performance est ici simplement question de vie. De survie peut-être.
»
Le Soir

« L'énergie déployée sur le plateau est telle qu'elle emporte tout sur son passage. Public compris. Chouf Ouchouf est une déclaration d'amour à Tanger. Une étreinte renversante. »
Les Echos
-------------------------------------

EXTRAIT VIDÉO
http://www.youtube.com/watch?v=hGNRAsMS5ok&feature=related


Conception, mise en scène, décor Zimmermann & de Perrot
Composition musique Dimitri de Perrot
Interprétation Groupe acrobatique de Tanger

Chorégraphie Martin Zimmermann - Dramaturgie Sabine Geistlich - Création lumière Ursula Degen
Création sonore Andy Neresheimer - Création costumes Franziska Born avec Daniela Zimmermann

Groupe acrobatique de Tanger :
Direction Sanae El Kamouni
Interprétation Abdelaziz el Haddad, Jamila Abdellaoui, Adel Chaâban, Younes Hammich, Younes Yemlahi, Yassine Srasi, Amal Hammich, Mohammed Hammich, Mustapha Aït Ourakmane, Mohammed Achraf Chaâban, Samir Lâaroussi, Najib El Maïmouni Idrissi

Production déléguée Zimmermann & de Perrot
Coproductions : Grand Théâtre de Luxembourg ; Pour-cent culturel Migros ; Le Volcan, SN Le Havre Equinoxe, SN Châteauroux ; Espace Jean Legendre, Compiègne ; MC2 Grenoble ; Association Scènes du Maroc ; Zimmermann & de Perrot

Résidence de création et première Tanger, 25 septembre 2009
Zimmermann & de Perrot bénéficie du soutien de la Fondation BNP Paribas depuis 2006 pour le développement de ses projets.
Scènes du Maroc reçoit le soutien du service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France au Maroc, de l’Institut français de Tanger-Tétouan, de la fondation BMCI et l’aide de la Compagnie 111.
Scènes du Maroc bénéficie du soutien de la Fondation BNP Paribas pour le développement de ses projets.

Crédit photo : MarioDelCurto


Dossier de presse : télécharger ici