Vertige des mots

Chunky Charcoal
Tarif spécial
tue 25, wed 26 apr 2017 / 21h
durée 1h30
Théâtre Durance, Château-Arnoux

De & par Sébastien Barrier, Benoît Bonnemaison-Fitte, Nicolas Lafourest
En coréalisation avec le Théâtre Durance de Château-Arnoux

Génial bonimenteur, Sébastien Barrier nous entraîne dans un labyrinthe de paroles dites, lues, chantées, dessinées, mises en musique. Un vrai moment de liberté et de poésie.

Messe païenne ? Homélie ? Performance poético-foutraque ? Sur scène, la parole de Sébastien Barrier se déploie, entre slam et récit, escortée par les riffs électriques de son complice guitariste Nicolas Lafourest. Dans son dos, l’artiste Benoît Bonnemaison-Fitte, juché sur un escabeau, couvre de signes une immense page blanche de neuf mètres sur trois, tendue en guise de décor. Témoignage visuel d’une pensée en train d’éclore, de cheminer et de s’organiser – en listes, en blocs, en ensembles et sous-ensembles. Les trois disciplines – la parole, la musique et le dessin - croisent et entrecroisent leurs fils. Et c’est étonnamment fluide.
Après le spectacle-fleuve Savoir enfin qui nous buvons, divagation à géométrie variable sur le vin naturel, Sébastien Barrier s’aventure dans un récit plus circonscrit, mais toujours buissonnier. Dans Chunky Charcoal, du nom des craies couleur charbon qu’utilise Benoît Bonnemaison-Fitte, il est question de perte - de ce que nous pouvons, craignons de perdre,
 de ce que nous avons déjà perdu ou de ce que nous perdrons à coup sûr : le nord, du temps, la foi, son pucelage, la vie. Et pourquoi pas son chat, cocasse invité de ce spectacle. Sébastien Barrier raconte ceux qu’il rencontre, ses « frères humains, humaines sœurs », avec leurs vertiges et leurs détours, leurs addictions « comme des planètes ». Se promenant d’un lieu à l’autre, d’une évocation à l’autre, il nous offre une performance surprenante. Un rêve éveillé.


LA PRESSE EN PARLE

« Un spectacle comme un dédale vertigineux et ludique, une performance labyrinthique et jouissive où se réunissent toutes ses obsessions, et dans laquelle pourtant on ne s’égare jamais. Car Sébastien Barrier retombe toujours sur ses pattes, à l’image de son merveilleux chat Wee Wee, qui est le héros bienheureux et libre de son spectacle. »
Le Monde

« Avec le barré Barrier, toute rencontre, toute situation, tout aléa du quotidien est susceptible de fournir un matériau combustible contribuant à alimenter la chaudière créative. Au point d’imaginer titrer un spectacle Chunky Charcoal, du nom de ce morceau de fusain qui servira de fil rouge – quoique anthracite – aux circonvolutions du récit. »
Libération

« Sébastien Barrier laisse ainsi jaillir de son grand corps microté des récits rapides et drus, qu’il ralentit parfois, et accompagne de la musique de Nicolas Lafourest à la guitare électrique à la fois atmosphérique et rugueuse, jusqu’à en faire chanson. Dans son écriture, la parole est tour à tour légère et grave, comique, poétique, existentielle, émouvante, anecdotique… »
La Terrasse


EXTRAIT VIDEO


De & avec Sébastien Barrier, Benoit Bonnemaison-­‐Fitte, Nicolas Lafourest

Parole Sébastien Barrier
Dessins Benoît Bonnemaison-­Fitte
Musique Nicolas Lafourest
Régie générale Chloé Gazave
Création lumière Jérémie Cusenier

Production : Sébastien Barrier
Production déléguée : l'Usine, scène conventionnée pour les arts dans l'espace public, Tournefeuille/Toulouse Métropole
Coproduction : Le Grand T, Théâtre de Loire-­Atlantique, Nantes ; Le Channel, scène nationale de Calais ; Espace Malraux, scène nationale de Chambéry et de la Savoie ; l'Usine, scène conventionnée pour les arts dans l'espace public, Tournefeuille/Toulouse Métropole ; Le Cratère, scène nationale d'Alès ; Théâtre L'Aire Libre, Saint-­Jacques de la Lande


Dossier de presse du spectacle à télécharger ici

Dossier de presse de la saison 2016-17 à télécharger ici

Photo en haute défintion à télécharger ici