fantaisie musicale | Jeune public

Comment ça va sur la Terre?
Tarif Amande
tue 18 nov 2014 / 19h
durée 50MIN
Théâtre La passerelle

Cie Pavé volubile
Michèle Buirette
, chant, accordéon
Elsa Birgé, chant, acrobatie, contorsion
Linda Edsjö, chant, percussions, vibraphone
Coréalisation JMF
 

A voir dès 6 ans

« Comment ça va sur la terre ? ça va, ça va bien. »
Dès le titre, le ton est donné. En mettant en musique des textes de Jean Tardieu, Robert Desnos ou Raymond Queneau, trois musiciennes-chanteuses font entendre les voix facétieuses des poètes surréalistes qui ont dénoncé avec humour et légèreté les dommages causés par l’homme à la nature.
Michèle Buirette, accordéoniste et auteur de quelques-unes des chansons, Linda Edsjö, percussionniste et vibraphoniste, transfuge du conservatoire de Copenhague, et Elsa Birgé, aussi à l’aise en vocalises qu’en contorsions acrobatiques, nous entraînent dans une promenade bucolique à travers champs et forêts, à la rencontre des petites bêtes du jardin et des habitants du fond des mers . Elles inventent un paysage sonore joyeux et coloré, où la polyphonie des voix accompagnées à l’accordéon se mêle au rythme endiablé des percussions. Sur des musiques rock ou un air traditionnel suédois, elles nous entraînent dans une succession de tableaux habités par la baleine, le zèbre ou le ver de terre, et nous content les ravages du manque d’eau et du dérèglement climatique.
Avec fraîcheur et vitalité, les trois interprètes questionnent notre rapport à la terre et font surgir, mine de rien, les réflexions environnementales de notre époque.


--------------------------------------
LA PRESSE EN PARLE

« De poèmes de Desnos, Queneau, Tardieu et Michèle Buirette (une des interprètes) en acrobaties musicales (excellent vibraphoniste) et corporelles, ce trio de musiciennes, chanteuses, conteuses nous offrent un joli tour au pays des petites bêtes du jardin. Une fantaisie légère et sensible qui chante la nature. »
TELERAMA

« En quelques tableaux mouvants et toniques, jonchés de trouvailles visuelles et musicales et de délicats arrangements qui permettent de goûter les timbres des instruments, nos trois jardinières sèment une bonne humeur communicative, un grain de folie et de saines reflexions sur les problèmes environnementaux de notre monde. »
LA SCENE
 

--------------------------------------
EXTRAIT VIDEO
 


Dossier de presse à télécharger ici

Photo haute définition à télécharger ici
Crédit photo Quentin Bertoux