théâtre d objets & littérature | Jeune public

Comment moi je ?
Tarif Grenat
tue 23, wed 24 feb 2016 / 18h

Théâtre La passerelle

Cie Tourneboulé
Écriture & mise en scène Marie Levavasseur
 

A voir en famille dès 5 ans

Tout commence par une naissance, un soir de neige. Une naissance pas vraiment attendue qui laisse une petite fille, Bric-à-brac, toute emmêlée face à elle-même. Sur sa route, elle va rencontrer, Jean-Pierre, qui adore les questions – normal il est philosophe ! – et Rémy, un musicien au grand cœur.
De rencontres en expériences, Bric-à-Brac va se confronter à la vie et tracer son petit chemin initiatique qui va la conduire à faire des choix, surmonter sa peur, trouver des amis – et même un amoureux –, comprendre que la mort existe et que les gens mentent de temps en temps… Bref, elle va grandir en suivant le fil de ses multiples questions, car comme tous les enfants, Bric-à-Brac en a plein ses poches des questions : les quoi, les quand, les comment, les pourquoi... Tout le florilège bien connu des parents accompagne cette histoire.
Dans un décor en forme de cocon finement tissé de laine et de dentelle, les personnages, hommes ou marionnettes, déroulent délicatement le conte. Au centre, un grand arbre « bobine » invite à la palabre et sert d’ancrage. Castelet, repaire du philosophe, c’est de lui que partent tous les fils de l’histoire qui relient Bric-à-brac aux autres personnages sortis tout droit des contes : le loup, le ver de terre, les sept nains, le prince « pas si charmant »...
Un spectacle délicat et poétique pour les petits curieux qui n’ont pas attendu de lire Kant ou Spinoza pour philosopher et pour les grands qui continuent à s’interroger.
 


--------------------------------------
LA PRESSE EN PARLE

« Théâtre d’objets et de marionnettes, traversant l’univers des contes comme autant de références symboliques, ce spectacle aborde la philosophie avec l’intelligence de la simplicité comme un fil rouge dont la scénographie se fait écho... Une belle proposition pour penser tout naturellement. »
Télérama

« Enfin un authentique spectacle pour enfants, poétique, imaginatif, qu’ils comprennent et auquel ils s’identifient !
Une naissance va tout chambouler. Une bouille à la E.T. l’extraterrestre, avec des yeux malicieux et une langue bien pendue qui dit, qui ose, qui questionne et s’offusque, qui râle et se plaint, comme tout enfant. Un petit bout qui va à la découverte de la vie, trace son chemin initiatique grâce à une rencontre avec Jean-Pierre, le philosophe.
Ces question, lui en connaît quelques réponses, il se les posait déjà dans le ventre de sa mère. Perché sur son arbre, bienveillant, il comprend, explique, suggère, rassure, met en confiance cet enfant très curieux, avide de savoir
. »
La Voix du Nord

« La compagnie donne vie à un spectacle intelligent et poétique ; un joli pied de nez malin et audacieux à même de surprendre les jeunes spectateurs... et leurs parents. »
Lille Sortir
 


--------------------------------------
TEASER DU SPECTACLE


Avec Amélie Roman et Gaëlle Moquay, Gaëlle Fraysse ou Adeline-Fleur Baude (en alternance)
Musicien comédien Rémy Chatton
Dramaturgie Mariette Navarro
Création lumière Hervé Gary
Scénographie Dorothée Ruge
Direction et construction marionnettes Julien Aillet
Costumes et accessoires Morgane Dufour
Construction Alexandre Herman

Production : Compagnie Tourneboulé
Coproduction : Culture Commune, scène nationale du Bassin Minier du Pas-de-Calais ; le Centre André Malraux, Hazebrouck ; l’Espace Georges Brassens, St Martin-Boulogne ; la Maison de l'Art et de la Communication, Sallaumines.
Avec le soutien de la DRAC Nord-Pas-de-Calais ; du Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais ; du Conseil Général du Pas-de-Calais et de l'ADAMI.
Remerciements La Ville de Béthune ; la Ville de Lille - Maison Folie Wazemmes et Maison Folie Moulins ; le Zeppelin, Saint-André ; la Manivelle Théâtre, Weasquehal ; Le Grand Bleu – ENPDA Lomme ; la Ville de Lambersart ; le Théâtre de l'Aventure, Hem.
 


Dossier de presse du spectacle à télécharger ici

Photo haute définition à télécharger ici
crédit photo Fabien Debrabandère