théâtre & danse

Dance is a dirty job
But somebody's got to do it
Tarif Cerise
fri 11 may 2012 / 20h30
durée 1h
Théâtre La passerelle

De et mise en scène Scali Delpeyrat
Assisté d'Anouck Hilbey

Avec un titre tel que « Dance is a dirty job but somebody’s got to do it », que l’on peut traduire par « danser est un sale boulot mais il faut bien quelqu’un pour le faire », le ton du spectacle entre ironie et dérision est donné d’emblée et ne sera pas démenti au cours des quelques soixante minutes du spectacle.
En costumes gris, pantalons trop courts et socquettes blanches, trois personnages – un narrateur-philosophe, une chanteuse anglophone et un bassiste – s’interrogent sur le fait de danser. Formant une sorte de groupe de rock, ils donnent vie à toutes sortes d’artistes réels ou imaginaires à l’aide de chansons et d’un texte délirant empreint de poésie, de tendresse et d’humour.
Un danseur apparaît parfois subrepticement, esquisse quelques pas de danse semblant évoquer une star du show-biz, puis repart mystérieusement. C’est « le danseur en jaune», pure émanation symbolique de la danse contemporaine.
Dans cet « objet théâtral non identifié », il est question, entre autres, de la rencontre entre Fred Astaire et Michaël Jackson et d’un chien Rookie adepte de « l’obérythmée », contraction des mots « obéir » et « rythme » et qui définit l’art de danser avec son chien.
Loufoque et touchant à la fois, cet hommage du théâtre à la danse s’adresse autant aux amateurs de danse contemporaine, aux fans de Michaël Jackson (ou de son père spirituel Fred Astaire !), qu’aux danseurs du dimanche ou à ceux plus nombreux qui « restent au bord de la piste et regardent »…

Ce spectacle a reçu le Prix du Public au concours Danse élargie organisé par le théâtre de la Ville à Paris et le Musée de la Danse à Rennes.


Projection du film Tous en scène de Vincente Minnelli
jeudi 10 mai à 20:30 au cinéma le Club


--------------------------------------

EXTRAIT DE PRESSE

« … rares sont ceux qui ont osé porter en dérision la danse et la comédie musicale, tout en clamant des vérités qui fâchent. Et c’est un homme de théâtre qui s’y colle avec un amour illimité pour les personnages hétéroclites, avec une écriture ciselée, hilarante et d’une grande élégance. »
Danser

--------------------------------------

EXTRAIT VIDEO

http://www.espace-des-arts.com


Texte et mise en scène Scali Delpeyrat
Assisté d’Anouck Hilbey
Avec Elisabeth Mazev, Scali Delpeyrat (jeu et chant), Clément Landais (musique et basse électrique) et Mathieu Calmelet (chorégraphie et danse)
Chorégraphie Mathieu Calmelet et Anouck Hilbey
Musique Clément Landais
Scénographie Sarah Lefèvre
Lumière Lais Foulc
Costumes Olivier Bériot
Construction décor et réalisation costumes Ateliers de l'Espace des Arts, scène nationale de Chalon-sur-Saône

Production : Espace des Arts, scène nationale de Chalon-sur-Saône
Coproduction : Théâtre de la ville, Paris
Avec l’aide de l’Odéon, Théâtre de l’Europe
Ce projet a bénéficié du dispositif SACD et SYNDEAC : En 2011, passez commande !


photo Laurent Paillier