immersion sonore et plastique | Côté cour

Fantôme, un léger roulement...
Tarif Amande
thu 12 dec 2013 / 19h, 21h
fri 13 dec 2013 / 19h, 21h
sat 14 dec 2013 / 15h, 17h, 19h
durée 1h
Théâtre La passerelle

Musique et conception Benjamin Dupé


« Entendre le bruit d’un objet à côté de soi, c’est presque le toucher… Voir une membrane bouger, c’est voir le son… »
Fantôme, un léger roulement, et sur la peau tendue qu’est notre tympan est une installation musicale et plastique, une curiosité que l’on vous invite à vivre comme une véritable expérience sensorielle. Fantôme se joue dans un espace aux allures de cocon propice à l’écoute et la détente, fait d’objets sonores, d’instruments mécaniques construits à partir de matériaux, de formes et de textures variés. On y entend le sable crisser, on perçoit les reflets des calicots métalliques dans la pénombre, on sent le papier frissonner, on goûte la fine pluie qui tombe, puis ce sont les ailes d’un oiseau qui bientôt semblent nous frôler. De sourdes vibrations en douces caresses, de grondements étourdissants en clapotis infimes, c’est une symphonie de timbres, d’émotions et d’images qui nous enveloppe.
Fantôme, c’est aussi une absence, celle des musiciens qui ont déserté le plateau pour laisser place à ces objets énigmatiques qu’ils dirigent de loin, une disparition qui fait écho à celle d’Eurydice, figure mythique à peine suggérée qui résonnera dans la mémoire de chacun.
Tel un archéologue en quête de vestiges enfouis, Benjamin Dupé, musicien et compositeur atypique, a conçu ce spectacle comme une plongée au cœur de la vibration musicale où se mêlent sentiment de perte et de reconnaissance, de trouble et de lâcher-prise, d’émerveillement visuel et d’illusion sonore. Un voyage hors du temps, qui met les sens en éveil. Enigmatique et planant…

--------------------------------------

LA PRESSE EN PARLE

« Il est des spectacles-bijoux dont il est difficile de décrire l’éclat sans les voir portés. »
Culture 13

« Un concert durant lequel le public, plongé dans la pénombre et le corps installé en légère suspension, se laissera porter par la douceur et la précision de ces œuvres électroacoustiques. »
France Télévision 

« Très belle, très poétique et très intime installation sonore. »
Zibeline
 

--------------------------------------

EXTRAIT VIDEO

--------------------------------------

INTERVIEW DE BENJAMIN DUPÉ par Viviane Guérard pour la RAM 05
Pour l'écouter cliquez ici


De Benjamin Dupé

Scénographie/décors Olivier Thomas
Lumière Nicolas Villenave
Aide à la construction et réalisation du dispositif Clémentine Carsberg, Mathieu L'Haridon
Développement informatique (GMEM) Charles Bascou
Conseils et cartes électroniques Interface Z

Production Comme je l’entends, les productions
Coproduction GMEM - centre national de création musicale ; Le Merlan, scène nationale à Marseille , Sphota, coopérative d’invention musicale

Avec le soutien du conseil Régional d’Ile-de-France ; la SACEM
Avec l’aide de la DRAC PACA ; le DICRéAM ; le Musée Muséum départemental de Gap

Crédits photos Agnès Mellon
 


Dossier de presse à télécharger ici

Photo haute résolution à télécharger ici
crédit photo : Agnès Mellon