cirque & musique | Les excentrés

Ici.
Tarif Turquoise
du 3 au 15 may 2011 / 20h30
durée 1h15
Dans les villes des excentrés

Un projet de Jérôme Thomas, Markus Schmid, Pierre Bastien
Jonglage Jérôme Thomas, Markus Schmid
Musique et création des machines musicales Pierre Bastien
 

A voir dès 12 ans

Jérôme Thomas, «le roi de la jongle» que l’on retrouve cette fois encore avec grand plaisir, s’associe pour ce nouveau projet à Markus Schmid, artiste aux multiples facettes à la fois manipulateur d’objets et agile acrobate, ainsi qu’à Pierre Bastien, créateur de sculptures musicales étonnantes. Un trio d’inventeurs audacieux pour évoquer sur un mode ludique l’enfermement, la liberté et le rêve d’évasion poétique. «Comment vivre à deux quand il n’y a place que pour un seul?» Deux individus se retrouvent prisonniers dans un espace exigu dont le mobilier se résume à une chaise. En constante situation d’empêchement, ils doivent faire preuve d’une sur-adaptation à l’espace et d’une ingéniosité de plus en plus complexe et inventive.
Soudain survient un tout petit grain de sable dans leur quotidien monotone : une feuille de papier s’envole et la vie tourne peu à peu à l’absurde et au burlesque. Le décalage s’insinue, les objets se transforment, le son et les images se décalent... La feuille de papier devient la voile d’un bateau rêvé.... Et on prend le large accompagné par la douce musique du clapotis des vagues et le bruissement du vent produit par les «orgues à papier» ou autres machines sonores de Pierre Bastien. La poésie et le rêve emplissent l’espace et les têtes, l’horizon s’ouvre enfin libérant les corps et les esprits.
Une jolie leçon de liberté en gestes et en musique pour inciter petits et grands à laisser vagabonder leur imaginaire.
 

MAR 3 MAI - LA SAULCE
JEU 5 MAI - VEYNES
SAM 7 MAI - SERRES
LUN 9 MAI - CHABOTTES
MER 11 MAI - EMBRUN

VEN 13 MAI - L’ARGENTIÈRE
DIM 15 MAI - GUILLESTRE

--------------------------------

EXTRAITS DE PRESSE

« Coincés à l'avant-scène, deux hommes s'efforcent tant bien que mal de partager une chaise. Un vent sournois les y contraint par une poussée irrésistible. Plus tôt, on les a vus assis à une table, mélange de clowns et de laborantins, triturer fébrilement une pâte verte ou s'acharner sur des objets qu'ils emballent. Leur gestuelle évoque une répétition mécanique, mais curieusement vrillée... Ça ne tourne pas tout à fait rond. Comme si les deux compères résistaient à une force qui les dépasse, sans que l'on sache pour autant si tout ça se déroule dans leur tête ou dans la réalité ; intérieur et extérieur semblent ne faire qu'un dans cette création finement ciselée.
Jérôme Thomas y délaisse un peu le jonglage, pour explorer la question de l'enfermement et de l'évasion. Un travail physique et plastique sur la fusion des formes et du son où l'ingénieux Meccano musical de Pierre Bastien joue un rôle essentiel. Jusqu'à devenir un élément de décor en ombre portée dans la scène fabuleuse qui clôt ce spectacle d'une grande beauté. »
Les Inrockuptibles
 

« Vivant ce spectacle l'est. Et magnifiquement. Spectacle carcéral guidé par le cruel manque d'espace. Ici. embarque le spectateur dans un révolte, celle du corps contraint par l'armée, par l'école, par la prison, ces corps dociles chers à Foucault. Ici c'est la prison (...) Se déroule devant nous l'évidence d'un petit miracle où comment la perversion de toute organisation forcée ouvre radicalement sur le poétique et le solidaire et libertaire. L'autre belle réussite, rageuse et émouvante est de montrer qu'il y a ici plus d'appels à la révolte que dans tout discours militaire ou politique. Elle est immense la force de dissidence et d'insurrection portée par les orgues de papier de Pierre Bastien. Toutes affaires cessantes posez vos banderoles, rebouchez vos jerricanes et courrez visiter la bande de poètes acrobates et son appel à l'homme libre. »
Le Bien Public

--------------------------------

VIDÉO SUR LE MONTAGE DES EXCENTRÉS À TALLARD
http://www.youtube.com/watch?v=iJvkGZvZ7BY


Un projet de Jérôme Thomas, Markus Schmid, Pierre Bastien
Jonglage Jérôme Thomas, Markus Schmid
Musique et création des machines musicales Pierre Bastien

Son Ivan Roussel
Lumière et scénographie Bernard Revel
Costumes et accessoires Emmanuelle Grobet
Régie générale Julien Lanaud

Partenaires et co-producteurs : Comédie de Caen – CDN de Normandie ; Agora scène conventionnée Boulazac ; Théâtre Dijon – Bourgogne-CDN
Production déléguée : Association ARMO - Cie Jérôme Thomas avec le soutien de la Cie Andrayas

Spectacle coproduit et présenté dans le cadre du programme de coopération transfrontalière France-Italie Alcotra 2007-2013 pour le projet Gli Scavalcamontagne .
Ce projet est porté conjointement par le Théâtre La passerelle, scène nationale de Gap et des Alpes du Sud et la Fondazione Teatro Piemonte Europa de Turin.

Crédit photo : Christophe Raynaud De Lage


Dossier de presse à télécharger