théâtre

Illusions perdues
Tarif Grenat
jeu. 23, ven. 24 janv. 2020 / 20h30
durée 2h30
Théâtre La passerelle

Adaptation Pauline Bayle d'après Balzac
Mise en scène Pauline Bayle



Après Iliade et Odyssée accueillis il y a deux saisons, revoilà Pauline Bayle pour qui théâtre et littérature sont depuis toujours intimement liés. La preuve avec cette adaptation des Illusions perdues, « roman monstre » de Balzac, dont elle s’empare avec de jeunes comédiens aussi fougueux qu’elle.

Talentueuse metteuse en scène de 32 ans, Pauline Bayle posséde une foi indestructible dans la puissance d’évocation du théâtre. Après les récits d’Homère, puis Chanson douce à La Comédie française, elle s’attelle à une nouvelle adaptation littéraire, celle d’Illusions perdues, dont la puissance des monologues et la fulgurance des dialogues ont résonné fortement chez la jeune femme.
Roman phare de la Comédie humaine, cet opus nous conte l’histoire de Lucien de Rubempré, petit poète quittant son Angoulême natale pour monter à Paris, avant de voir ses ambitions fracassées sur le mur du réel. « Plus que n’importe quel autre roman de Balzac, Illusions perdues nous tend le miroir de chacune de nos existences, entre ambition et humilité, rêve de puissance et rappel cruel de la réalité, et pour cette raison, je suis intimement convaincue qu’il renferme une matière théâtrale passionnante et pleine de promesses. », écrit Pauline Bayle dans sa note d’intention. C’est donc le regard très contemporain de Balzac sur la bourgeoisie de son époque, gouvernée par l’argent, le pouvoir et la soif de réussite, qui l’a inspirée. Un monde qui évoque fort le libéralisme décomplexé d’aujourd’hui.
S’appuyant sur six jeunes comédiens pour incarner la trentaine de personnages, elle a eu envie, dans sa mise en scène, de pousser les murs au sens propre, montrant l’ascension puis la chute de Lucien à travers un espace évolutif, basculant de deux à quatre dimensions. Avec son sens aigu du jeu et sa théâtralité inventive, nul doute que Pauline Bayle saura brillamment faire résonner ces Illusions, dans le style brut et percutant qui est sa marque de fabrique.
 


--------
INTERVIEW DE PAULINE BAYLE


Adaptation Pauline Bayle, d’après Balzac
Mise en scène Pauline Bayle
Avec Charlotte Van Bervesselès, Hélène Chevallier, Guillaume Compiano, Alex Fondja,
Jenna Thiam

Assistanat à la mise en scène Isabelle Antoine
Scénographie Pauline Bayle, Fanny Laplane
Lumières Pascal Noël
Costumes Pétronille Salomé
Musique Julien Lemonnier
Régie générale / lumière Jérôme Delporte, David Olszewski
Régie plateau Ingrid Chevalier
 

Production déléguée Compagnie À Tire-d’aile
Coproduction Scène nationale d’Albi, TANDEM Scène nationale, Espace 1789, scène conventionnée Saint-Ouen, MC2 : Grenoble, Théâtre de la Bastille, La Coursive Scène Nationale La Rochelle, Théâtre La passerelle – scène nationale de Gap et des Alpes du Sud, Châteauvallon scène nationale, Théâtre de Chartres
Avec le soutien du ministère de la Culture  / DRAC Ile-de-France, de la Région Ile-de-France, de l’ADAMI et du CENTQUATRE-PARIS

Remerciements Clément Camar-Mercier, Géraldine Chaillou, Viktoria Kozlova, Loïc Renard, Victor Rodenbach, Victor Roussel, Julius Tessarech

Le Département de la Seine-Saint-Denis a soutenu la création de cette œuvre.
La Compagnie À Tire-d’aile est en résidence à l’Espace 1789, Scène conventionnée de Saint-Ouen, avec le soutien du département de la Seine-Saint-Denis.
 


Dossier de presse du spectacle à télécharger ici

Visuel à télécharger ici