danse

Ils n'ont rien vu
Tarif Grenat
jeu. 7 mai 2020 / 20h30
durée 1h30
Théâtre La passerelle

Chorégraphie Thomas Lebrun


Créateur des Rois de la piste, présenté en décembre sur le plateau de La passerelle, Thomas Lebrun signe ici une pièce d’une autre tonalité, grave et forte, inspiré par le Japon, sa culture singulière et les traces laissées sur les corps et les esprits de la tragédie d’Hiroshima.

75 ans après le 8 août 1945, que reste-t-il d’Hiroshima dans la mémoire collective des jeunes générations japonaises ? Des fragments ? Un récit ? Et plus généralement, que nous reste-t-il de nos traumatismes passés ?
C’est en s’inspirant librement du film Hiroshima mon amour d’Alain Resnais que Thomas Lebrun et ses neuf interprètes ont bâti cette pièce chorégraphique qui interroge la mémoire et son effacement à travers les corps des danseurs traversés par des rythmes irréguliers, des suspens, des tensions. Elle leur aura demandé trois années de travail, dont une résidence en immersion au Japon et bien sûr à Hiroshima.
Nourrissant sa pièce de références japonaises telles que le sakura, une danse traditionnelle, l’origami ou encore l’art de l’estampe, Thomas Lebrun a confié à la plasticienne japonaise Rieko Koga le soin de créer l’unique élément de décor. Une grande pièce de « boro » (patchwork de tissus usagés) de huit mètres sur dix, qu’elle a conçue comme une « prière pour la paix », et qui évolue selon les tableaux, tantôt pliée, tantôt déployée. Alors que les tensions internationales ne cessent de s’intensifier, Ils n’ont rien vu nous interpelle par son actualité saisissante. Et si nous acceptions un peu plus d’écouter notre passé pour mieux voir notre présent ? Et si nous arrêtions de danser sur le volcan pour regarder dans les yeux ce monde prêt à exploser ?
 


Interprétation Maxime Camo, Raphaël Cottin, Anne-Emmanuelle Deroo,
Karima El Amrani, Akiko Kajihara, Anne-Sophie Lancelin,
Matthieu Patarozzi, Léa Scher, Yohann Têté

Musiques Ensemble Nipponia, Giovanni Fusco, Joji Hirota,
Paul Mark, Toshiya Sukegawa, musiques traditionnelles japonaises...
Création boro Rieko Koga
Création lumière Françoise Michel
Création son Mélodie Souquet
Création costumes Jeanne Guellaff
Régie plateau Xavier Carré


Dossier de presse de la saison 2019-20 à télécharger ici
Photo haute définition à télécharger ici