théâtre musical | Jeune public

La Chambre désaccordée
Tarif Grenat
mer. 11 déc. 2019 / 18h
durée 1h05
Théâtre La passerelle

Cie La Boutique obscure
Texte, mise en scène & scénographie Marc Lainé

A voir en famille dès 9 ans

Un jeune garçon prépare un concours de piano et affronte en même temps le déchirement de ses parents… Une très belle création théâtrale et musicale, ambitieuse et sensible.

Simon est un jeune prodige du piano qui travaille d’arrache-pied pour préparer un prestigieux concours, faisant la fierté de ses parents. Mais alors pourquoi se disputent-ils si souvent ? Dans cette maison qui laisse filtrer les notes de musique comme les éclats de voix, Simon tente d’échapper aux histoires des grands en s’asseyant derrière son clavier… Et si l’harmonie familiale dépendait de sa réussite au concours ?
Figure importante du théâtre d’aujourd’hui, Marc Lainé s’est d’abord consacré à la scénographie auprès de grands noms de la scène, avant d’écrire et monter ses propres spectacles. Affirmant une écriture résolument transdisciplinaire, il croise dans ses créations le théâtre, le cinéma et la musique live. Avec cette Chambre désaccordée, il nous propose un spectacle musical (les trois comédiens sont également chanteurs et musiciens) qui évoque très fort Jacques Demy ou Christophe Honoré. Ici, tristesse et désamour se fredonnent, texte et chansons se mêlent et se répondent avec grâce. Ingénieuse, la mise en espace de Marc Lainé s’appuie sur une maison bleue ouatée qui, tout à la fois, réunit et sépare, la fenêtre de la chambre de Simon donnant sur la pièce où se disputent les parents. « La musique, c’est comme les sentiments, c’est complexe », explique sa mère à Simon. Cet art permettra-t-il à l’enfant d’harmoniser le chaos du réel, ou du moins d’adoucir les chocs de la vie ? Une création délicate et tendre, à hauteur d’enfant, sur un sujet peu abordé au théâtre.


-------------
TEASER DU SPECTACLE
 


------------
LA PRESSE EN PARLE

« Fable douce-amère, tendre autant que poétique, La Chambre désaccordée séduit et émeut à tout âge. Une bien jolie réussite, intelligente et sensible ! »
L’Œil d'Olivier

« Dans un décor d’un bleu monochrome, les airs et la tonalité ont quelque chose à voir avec l’atmosphère mélancolico-pop déployée par Alex Beaupain dans Les Chansons d’amour de Christophe Honoré. Le metteur en scène instille cette dose de fantastique qui lui est si cher et modèle son univers. Au gré des songes de leur fils, les deux parens se retrouvent cantonnés dans un ersatz de studio d’enregistrement, d’où ils peuvent livrer, en chansons, leurs états d’âme de « grands ».
Source de travail intense et d’équilibre psychologique, la musique balise ce parcours d’apprentissage, à mi-chemin entre le conte initiatique et le réalisme sensible. Marc Lainé s’inscrit alors en écho à la situation de nombreux enfants, terrifiés par la potentielle séparation de leurs parents, mais aussi de nombre de parents qui n’imaginent pas la pression imposée à leur progénitures et l’ampleur des tourments qu’elle produit dans leur jardin secret. Comme un coup double délicat.
»
Scèneweb
 


Avec Léopoldine Hummel, François Praud, Loïc Risser 
Collaboration artistique Tünde Deak
Création musicale François Praud 
Création sonore Morgan Conan-Guez 
Lumières, régie générale Kevin Briard
Costumes Marc Lainé / Marie-Cécile Viault 
Assistanat à la scénographie Laura Chollet 
Construction décors Jipanco
Le texte de la pièce est publié aux éditions Heyoka/Actes Sud Papiers.
 


Dossier de presse de la saison 2019-20 à télécharger ici
Photo haute définition à télécharger ici