théâtre

La Fausse Suivante
Tarif Grenat
tue 18 dec 2012 / 20h30
durée 2h10
Théâtre La passerelle

De Marivaux
Mise en scène Nadia Vonderheyden


« La Fausse Suivante est la pièce de tous les travestissements et de toutes les guerres. Guerres sociales, guerres des sexes, guerres de tous les désirs. » Nadia Vonderheyden


La Fausse Suivante, l’une des premières pièces de Marivaux, dresse avec lucidité et amusement le tableau cruel de la société française du XVIIIe siècle. Hommes et femmes, nobles et valets s’associent ou s’affrontent, chacun inventant mille ruses pour faire avancer ses pions…
Lélio, un jeune noble de province, désireux de se marier, doit choisir entre une comtesse à la dot estimable et une demoiselle parisienne, plus riche encore. Attiré par l’appât du gain, il cherche à se délier de la première pour privilégier la seconde. La demoiselle de Paris, souhaitant jauger son prétendant, se déguise en chevalier et devient la confidente du fourbe… qui ne manque pas de lui dévoiler son stratagème… Croyant ainsi maîtriser la duperie qu’ils provoquent, chacun des personnages se perd dans ses propres mensonges et mesquines intentions.
Entre chants et danse, dans une ambiance de carnaval joyeuse et onirique, les personnages semblent être des figurines colorées tout droit descendues d’une toile du XVIIIe siècle.
Séduction, argent, pouvoir et tromperie se jouent sous la baguette inspirée de Nadia Vonderheyden, qui, par un subtil jeu de transparence et d’opacité des décors, met en valeur les heurts et quiproquos de ces personnages manipulateurs et fait de la cruauté de Marivaux un pur enchantement.

 

--------------------------------------

LA PRESSE EN PARLE

« La fête somptueuse des plaisirs et des sens s’épanouit avec esprit sous la baguette magique et inspirée de Nadia Vonderheyden. Le spectacle s’ouvre sur un rêve de bal et de carnaval, une brume mouvante, entre rideaux blancs de tréteaux abandonnés sur le plateau, et lumières hissées dans les hauteurs puis rabattues. La danse de ce petit monde est majestueuse, un monde de manipulateurs et de marionnettes dont les rôles alternent, avec des poupées humaines articulées dans la grâce. »
La Terasse

« Nadia Vonderheyden épouse avec brio les stratégies délicieuses du théâtre de Marivaux dans un spectacle pétillant d’humour, brillamment mis en scène, qui confronte sur un rythme très élevé les stratégies de personnages opérant chacun en vue de leurs intérêts, le plus souvent pécuniaires. Du théâtre de haute tenue, frais et réjouissant. »
Les Inrocks


Avec Mohand Azzoug, Catherine Baugué, Julien Flament, Lamya Regragui, Arnaud Troalic et Nadia Vonderheyden
Dramaturgie Michèle Antiphon
Lumière Ronan Cahoreau-Gallier
Son Jean-Louis Imbert
Scénographie Nadia Vonderheyden et Christian Tirole
Costumes Eric Guérin
Maquillages Cécile Kretschmar
Régie générale (création) Dominique Brillault
Régie scène (création) Jean Fortunato

Production : Espace Malraux, scène nationale de Chambéry et de la Savoie
Coproductions : Théâtre National de Bretagne, Rennes ; MC2, Grenoble ; Théâtre Vidy-Lausanne ; scène nationale de Sénart

 

Photo Didier Grappe