Hip-hop acrobatique

La Mécanique des ombres
Tarif Grenat
tue 20 nov 2018 / 20h30
durée 55MIN
Théâtre La passerelle

NaïF Production
Chorégraphie, mise en scène, interprétation Sylvain Bouillet, Mathieu Desseigne et Lucien Reynès

A voir dès 12 ans


Un trio de danseurs-acrobates écrit l’histoire d’une petite humanité et son apprentissage du vivre ensemble. Un spectacle d’une vraie beauté plastique, étrange et drôle à la fois, qui réinvente, en le métissant, la force du hip-hop.

Ils sont trois, trois silhouettes identiques au visage masqué, en jean et sweat à capuche noir, qui tentent de se mettre debout, au milieu d’un grand rectangle bordé de blanc. Mais comment y parvenir quand vos jambes se dérobent, que vos muscles semblent en chewing-gum ? A force de chutes, de tentatives et de beaucoup d’entraide, ces trois-là finiront par trouver – ensemble – un fragile équilibre.
Quel étrange et hypnotique spectacle que celui de ces êtres aux visages invisibles, qui semblent découvrir les vertus et les codes de la relation humaine. Sylvain Bouillet, Mathieu Desseigne et Lucien Reynès sont de formidables danseurs et acrobates, qui empruntent leur grammaire autant au cirque qu’au hip-hop, à la danse contemporaine qu’au mime. Ils ont pris la poésie de l’un, emprunté l’énergie de l’autre. Et leur travail, virtuose, entre tension et relâchement, raconte une histoire uniquement grâce à la puissance évocatrice de leur corps élastique, tandis que leurs visages, masqués de noir, ne sont que des gouffres d’ombres, évoquant les silhouettes désincarnées du street artist Mark Jenkins. Mais si les sculptures hyperréalistes de Jenkins semblent implorer notre aide, on sent ici une humanité s’élaborer. Car pour ces trois artistes, le « nous » est une nécessité. Salué comme une pépite, ce trio renouvelle la danse d’aujourd’hui en alliant inventivité, élégance, émotion et humour. Chapeau !


-------------

EXTRAIT VIDEO DU SPECTACLE

-------------

LA PRESSE EN PARLE

« Attention pépite ! Sur scène, ils n’ont pas de nom, rien ne les distingue : mêmes jeans, mêmes blousons à capuches et visages cagoulés. Ils tentent de se mettre debout. Mais comment y parvenir quand leurs muscles ne répondent que par intermittence ? Leur prodigieuse souplesse n’y suffit pas, elle complique même l’aventure qui vire parfois au sac de nœuds, mains et pieds… Quoique sans visage, ils sont incroyablement expressifs : dépit, surprise, amusement, cruauté enfantine ou compassion, tout se lit dans leurs mouvements. Peu à peu les enchainements gagnent en fluidité, empruntant à l’acrobatie, au hip-hop et aux danses folkloriques, sans jamais perdre leur étrange et envoutante unité. (…) Un trio virtuose formidablement expressif qui se noue et se dénoue, entre danse et acrobatie. Éblouissant ! »
LA CROIX

« Trois silhouettes masculines, jean classique et sweat à capuche, les visages obscurcis par un tissu noir, dansent dans un carré bordé de blanc. Dansent ? Ou plutôt chutent avec une élégance à couper le souffle. Si le mouvement n’est qu’une série de chute maitrisées, alors ces trois-là ont perfectionné l’art de tomber. (…) On a affaire à des poètes du corps, on est bluffé, émerveillés et légèrement troublés. NaïF Production signe une œuvre complexe et sans complaisance. »
RHINOCEROS

« La Mécanique des ombres est une pièce d’une rare intelligence tant la chorégraphie, la mise en scène et la musique s’imbriquent avec beaucoup de justesse. Au-delà de son esthétique plastique, la figure du « vide » absorbe et dérange si bien que chacun peut projeter l’émotion qu’il veut et en ressort indéniablement secoué. »
LE BRUIT DU OFF
 


Avec Sylvain Bouillet, Mathieu Desseigne et Lucien Reynès
Dramaturgie Sara Vanderieck
Création sonore Christophe Ruetsch
Création lumière Pauline Guyonnet
Costumes Natacha Costechareire

Coproductions : Théâtre Jean Vilar, Vitry-sur-Seine ; MC93, Bobigny ; Espace périphérique, Mairie de Paris, Parc de la Villette ; le Centquatre, Paris
Soutien : Agora ; Cité internationale de la danse, Montpellier ; CDCN Les Hivernales, Avignon
La création bénéficie du soutien de la DRAC PACA, de la région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur, du conseil départemental du Val-de-Marne et de la SPEDIDAM.
 


Le dossier de presse de la saison  à télécharger ici