théâtre | Côté cour

L'Avare
Tarif Grenat
mon 19, tue 20 nov 2012 / 19h
durée 1h40
Théâtre La passerelle

De Molière
Mise en scène Alexis Moati et Pierre Laneyrie
Cie Vol plané



Après le succès du Malade Imaginaire, accueilli à La passerelle en Côté Cour à deux reprises, le formidable quatuor de la compagnie Vol Plané revient avec L’Avare, une adaptation décoiffante et ludique de la pièce de Molière.
Harpagon, vieil avare tyrannique, se montre prêt à contrarier les projets amoureux de ses enfants pour garder sa bourse fermée. Dans un joyeux conflit de génération, sa pingrerie surpasse l’entendement et fait chavirer les desseins langoureux de sa maisonnée. Quiproquos familiaux et rebondissements domestiques s’enchaînent dans un jeu de dupes entre nobles et valets, parents, enfants et soupirants. Les tensions montent, tandis que les masques tombent, les identités et les amours cachés se dévoilent. L’avare restera seul…
Dans un décor réduit au strict nécessaire — un écran, des chaises, un caddy — et avec quatre comédiens pour quinze personnages, la compagnie Vol Plané se joue de la convention et bouscule le texte, sans le trahir, avec énergie et naturel. Jouant sur la proximité avec le public, les comédiens distribuent des oranges aux spectateurs ou les interpellent droit dans les yeux, les rendant ainsi complices et acteurs du spectacle.
Conduit tambour battant et porté par le talent des interprètes, L’Avare laisse entendre la beauté de la langue de Molière en y insérant des problématiques actuelles sur l’argent et ses tabous…
La pièce en sort dépoussiérée, ramenée à l’essentiel et d’un réalisme grinçant.
 

--------------------------------------

LA PRESSE EN PARLE

« Sans jamais dénaturer l’œuvre de Molière et grâce à une inventivité artistique de tous les instants, la création épate, ravit de 7 à 77 ans et nous renvoie de façon frontale à l’argent, à ses tabous et aux problèmes qu’il engendre. En s’appropriant l’œuvre d’une manière décalée tout en respectant l’essence même du texte, cet Avare est une réussite. »
La Marseillaise

« Comme il grince et sonne actuel, cet Harpagon-là ! Après leur Malade Imaginaire, nos quatre comédiens confirment la constance de leur talent, faisant preuve d’un abattage qui n’a d’égal que leur justesse, pimenté par un beau sens de la démesure ».
Zibeline

« Avec la compagnie Vol Plané, L’Avare de Molière est dépoussiéré, dynamique, au point que l’amour et l’argent se croisent et s’entremêlent pour échouer dans les bras des spectateurs qui reçoivent ces dons avec félicité. »
Le Journal de Saône-et-Loire
 


Avec Carole Costantini, Sophie Delage, Pierre Laynerie, Alexis Moati et Fabrice Giovansili (régie)
Espace et costumes Aude-Claire Amédéo

Coproduction : Théâtre du Gymnase, Marseille ; Espace des Arts de la Scène, scène nationale de Chalon-sur-Saône
Résidence de création : Théâtre du Gymnase, Marseille ; Espace des Arts de la Scène, scène nationale de Chalon-sur-Saône ; Pôle Jeune Public, Le Revest-les-Eaux ; Théâtre de la Minoterie, Marseille ; Théâtre de l’Olivier, Istres

 

Photo Matthieu Wassik


Télécharger
le dossier de presse cliquez ici

Télécharger
une photo haute résolution cliquez ici

Télécharger
La pièce démontée cliquez ici