théâtre | Jeune public

Le Préambule des étourdis
Tarif Grenat
wed 11 may 2016 / 18h

Théâtre La passerelle

Texte & mise en scène Estelle Savasta


A voir en famille dès 7 ans

Sans cesse Anatole trébuche, chancelle et vacille, car il traîne derrière lui une casserole rouge. Petite ou grande selon les jours, elle est toujours là, envahissante, obsédante provoquant moqueries et taquineries.
Pour échapper aux autres, Anatole se réfugie dès qu’il peut dans son atelier, son antre secrète où il peut créer joyeusement des œuvres nées de la glaise.
Heureusement parmi la « bande » qui l’observe de loin et ricane, il y a Miette, une petite fille intriguée et touchée par Anatole, qui finira par le rejoindre pour lui dévoiler « sa casserole », secrète et bien cachée… Ensemble, ils apprendront à faire avec ces petits handicaps qui nous gâchent la vie et à les dépasser !
Avec Le Préambule des étourdis, Estelle Savasta, qui a longtemps travaillé aux côtés de Wajdi Mouawad, dessine un monde de l’enfance confronté au regard des autres pour raconter la différence, mais aussi la force de l’amitié.
Le théâtre d’Estelle Savasta est à la fois physique et visuel, très ancré dans le corps de ses interprètes. Pendant presque tout le spectacle, Miette raconte en voix off les déboires d’Anatole, qu’il restitue dans une gestuelle empreinte d’une maladresse touchante. Naissent alors sous nos yeux des images poétiques, burlesques, tragiques parfois, aux couleurs franches comme les pages d’un livre d’images.
Librement adapté de La Petite Casserole d’Anatole d’Isabelle Carrier, Le Préambule des étourdis met nos casseroles au pied du mur et fait ressurgir en chacun de nous des émotions intimes. Une jolie leçon de vie qui met à l’honneur la solidarité des ébranlés.



--------------------------------------
LA PRESSE EN PARLE

« Une création d’Estelle Savasta qui livre une nouvelle fois une histoire toute en sensibilité où se mêlent mouvement du corps et voix off pour raconter le handicap, la difficulté d’être, mais aussi la solidarité et la rencontre. »
Télérama Sortir

« Ce spectacle revêt une rare intensité et pose énormément de questions qui restent brûlantes dans la bouche des enfants ; qu’est-ce que l’amitié ? Que faire si l’on se moque de moi ? Pourquoi suis-je différent ? »
L'Alchimie du verbe

« Le comédien Bastien Authié, pratiquement seul en scène de bout en bout, prête au jeune Anatole un corps empreint d’une maladresse touchante. La chorégraphie de ses gestes, la manipulation de ficelles et de casseroles figurent délicatement la différence sans que l’absence de mots ne freine l’émotion, tout au contraire. La scénographie et la lumière de même secondent admirablement l’aphasie du jeune Anatole, qui trouve dans la conception de ses costumes et accessoires un moyen d’expression et une armure. De la salle, on perçoit la chaleur que dégage son petit atelier éclatant de couleurs et de lumière. C’est la réussite de ce spectacle que de nous accueillir ainsi avec délicatesse. »
GRRR !
 


Avec Bastien Authié et Véronique Lechat en alternance avec Jessica Buresi et Camille Forgerit
Avec la voix de Jessica Buresi
Scénographie et costumes Alice Duchange
Création lumière Guillaume Parra
Création son Paul Lévi
Création vidéo Kristelle Paré
Collaboration artistique effets visuels Romain Lalire
Collaboration artistique Mathias Dou, Valérie Puech et Iris Besnainou

Production : Cie Hippolyte a mal au cœur
Coproduction : Dieppe Scène Nationale ; FACM – Festival théâtral du Val d’Oise ; Groupe Geste(s) ; MA Scène Nationale, Pays de Montbéliard ; MC2, Grenoble ; Théâtre de l’Olivier, régie culturelle Scènes & Cinés Ouest Provence.

Avec le soutien d’Arcadi, Ile de France ; du CRÉA/Festival Momix/scène conventionnée jeune public d’Alsace ; de la Ville d’Eaubonne ; de la Ville de Nanterre ; de la DRAC Ile-de-France
 


Dossier de presse du spectacle à télécharger ici

Dossier de presse complet de la saison 2015-16
à télécharger ici

Photo haute définition à télécharger ici