théâtre d objets | Côté cour

Les Misérables
Tarif Grenat
du 25 au 28 mar 2017 / 19h, Relâche dimanche 26 mars
durée 1h10
Théâtre La passerelle

D’après Victor Hugo
Cie Karyatides
Un spectacle de Karine Birgé et Marie Delhaye
Mise en scène Agnès Limbos

A voir en famille dès 10 ans


Parents, emmenez d’urgence vos enfants (dès 10 ans) découvrir ces Misérables, formidablement montés par la compagnie Karyatides qui nous avait déjà ravis avec son adaptation miniature de Madame Bovary il y a quelques années.

2000 pages en soixante-dix minutes chrono, une table, deux comédiennes-manipulatrices hors pair, quelques santons et autres poupées chinées aux puces, cette adaptation resserrée se met totalement au service de l’œuvre d’Hugo : le lyrisme, l’incroyable épopée d’un peuple en révolte qui défend son idéal jusqu’à la mort, le combat du bien contre le mal, tout y est ! Evidemment il leur a fallu faire des choix dans cette épopée vertigineuse, mais vous retrouverez les figures essentielles. Jean Valjean, poursuivi par son passé de bagnard et qui se sacrifie pour le bonheur d’une enfant que le sort lui confie. Javert, le flic obsessionnel et sa traque infernale. Fantine, la fille-mère, victime de l’injustice sociale et d’être née femme au XIXe siècle. Cosette, l’enfant maltraitée qui parviendra à la résilience. Gavroche enfin, gamin des rues impertinent et drôle, qui finira par tomber sous les balles au nom de la liberté. Ce spectacle est un formidable cri contre l’injustice et transmet avec force et habilité le message politique de Victor Hugo.
Oui il est important de montrer cela aujourd’hui aux générations de demain pour les faire réagir. Alors vive ce petit théâtre de la bricole, ce grand mélodrame construit comme une intrigue policière, inventif, rythmé, et merci aux trois instigatrices de la compagnie Karyatides de si bien partager leur amour de la littérature en le rendant accessible à tous.


LA PRESSE EN PARLE

« Deux comédiennes manipulatrices hors pair jouent avec grâce tous les personnages de ce roman social... truffée de trouvailles scénographiques, et mêlée à un art inégalable de la narration, cette version 2015 est une digne descendante de Gavroche ! L’art (miniature) et la littérature en étendard de la résistance. Du talent sculpté à l’état brut. »
Zibeline

« Toute l’œuvre d’Hugo, avec la révolution de 1848 pour toile de fond (ses barricades et Gavroche au premier plan) en soixante-dix minutes chrono… Et un récit serré sur l’espace réduit d’une table de cuisine qui fait volte-face, dont les inversions rythment de manière foudroyante les changements de lieux et d’époques (…). Et si la miniature renforçait les grands sentiments ? Un joyau à ne pas rater. »
Télérama

« Quoi de mieux que cet univers de petits riens pour raconter le destin de ces Misérables ? A une époque qui se rebelle enfin contre le règne de la surconsommation, le théâtre d’objets apparaît comme le porte-drapeau d’un art en résistance, plus contemporain que jamais, qui est à la culture ce que le recyclage est à nos modes de vie : un modeste et grandiose pas de côté. »
Le Soir


EXTRAIT VIDEO


Cie Karyatides
D’après le roman de Victor Hugo
Un spectacle de Karine Birgé et Marie Delhaye
Mise en scène Agnès Limbos

Avec Karine Birgé et Marie Delhaye
Création sonore Guillaume Istace
Création lumière Dimitri Joukovsky
Sculptures Evandro Seridio
Scénographie Frédérique de Montblanc
Grandes constructions Alain Mayor et Sylvain Daval
Petites constructions Zoé Tenret
Petits costumes Françoise Colpé
Grande peinture Eugénie Obolensky

Production : Compagnie Karyatides
Coproduction : Théâtre de Liège ; Théâtre Jean Arp -­‐ Scène conventionnée pour les Arts de la marionnette, Clamart ; Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes, Charleville-­Mézières
Avec l’aide du ministère de la Fédération Wallonie-­ Bruxelles -­Service du Théâtre
Avec le soutien de la SACD ; de la Montagne Magique, Bruxelles ; du Centre Culturel Jacques Franck, Bruxelles ; de la Grande Ourse Villeneuve-­lès-­Maguelone ; de La Roseraie, Bruxelles ; du Carré Rotondes, Luxembourg ; des Chiroux, Liège ; du Théâtre du Papyrus, Bruxelles


Dossier de presse du spectacle à télécharger ici

Dossier de presse de la saison 2016-17 à télécharger ici

Photo en haute défintion à télécharger ici