danse et humour

Les Rois de la piste
suivi d'un bal
Tarif Grenat
sam. 14 déc. 2019 / 20h30
durée 1h
Théâtre La passerelle

Chorégraphie Thomas Lebrun
Centre chorégraphique national de Tours

Spectacle déconseillé aux moins de 15 ans


Entre performance, jeu de séduction et abandon de soi, que donnons-nous à voir de nous-mêmes quand nous nous exposons sur le dance-floor ? Une proposition chorégraphique à la fois satirique et profondément humaine.

Danser le funk, le disco, la house ou la techno, danser seul au milieu des autres, briller sous les lumières le temps d’un tube, le regard conquérant, pour le plaisir de laisser son corps s’exprimer… ou encore se risquer sur la piste comme on se jette à l’eau, en forçant sa nature… Dans la boîte de nuit, le dancing ou son salon, espaces à géométrie variable, éclairés ou tamisés, un petit carré de lumière regroupe les énergies, dévoile les corps, esquisse une micro-société aux élans exutoires communs : la piste de danse.
Danseur, chorégraphe et directeur du centre chorégraphique de Tours, Thomas Lebrun, depuis longtemps préoccupé par la question des corps et du regard des autres, a eu envie de raconter ce qui s’y joue.
Comme des caricaturistes, ses danseurs croquent ceux qui se donnent en spectacle sur le dance-floor : le James Brown de pacotille, le coincé, la folle de son corps… Les changements de costumes et de musique marquent les changements d’époque. Mais bientôt, danseurs et styles vont se téléscoper en d’improbables duos. Le spectacle est satirique, parfois cruel, et nous renvoie à nos fragilités, à notre humanité désirante, à la fois pathétique et touchante. A noter que Thomas Lebrun est également accueilli sur le plateau de La passerelle avec un autre spectacle, Ils n’ont rien vu.
 

-----------
TEASER DU SPECTACLE
 


-----------
LA PRESSE EN PARLE


« Les danseurs possèdent une agilité de caméléon qui les amène à changer de costumes et de variations de pas à la vitesse de la lumière. Les tubes, qui se succèdent, deviennent un show de haute volée où le corps rentre en extase jusqu’à la transe. Tout est millimétré, compté, travaillé, ajusté. Le danseur devient un transformiste, une bête de scène dans un one man show poussé à l’extrême, traversant la nuit jusqu’au petit matin, traversant les genres du rire au malaise. »
Ventilo

« Thomas Lebrun imprime un rythme d’enfer à sa nouvelle pièce, Les Rois de la piste. Dans un déferlement de lamés, mèches, jeans serrés, motifs léopard, talons compensés, tee-shirts à mailles larges, les icônes se succèdent si vite qu’on se perd dans le décompte du nombre d’interprètes. (…)
L’embarras nous saisit de ne pouvoir révéler la fin. Car, sublime, celle-ci justifie l’épuisante cavalcade qui l’a précédée. Il y a une réelle audace, à savoir oser tirer si fort sur les ressorts paradoxaux d’une montée de l’attente.
»
Ball Room


-----------
ET AUSSI...

Stage de danse contemporaine
avec Matthieu Patarozzi, danseur, CCN de Tours
Samedi 1er et dimanche 2 février de 9h30 à 16h à l'Usine Badin
En savoir +

 


Avec Julie Bougard, Thomas Lebrun, Matthieu Patarozzi, Veronique Teindas, Yohann Têté
Musiques Shlomi Aber, C+C Music Factory, Cher, Corona, Gloria Gaynor, Grauzone, Miss Fitz, Snap!, Technotronic
Création lumière Jean-Philippe Filleul
Création son Maxime Fabre
Montage son Maxime Fabre, Yohann Têté
Costumes Thomas Lebrun
Réalisation costumes Kite Vollard
Construction du décor Ateliers de la MCB° Maison de la Culture de Bourges/Scène nationale


Dossier de presse de la saison 2019-20 à télécharger ici
Photo haute définition à télécharger ici