rêverie onirique & sommeil suspendu | Usine Badin

L'Insomnante
Tarif Grenat
du 11 au 13 dec 2014 / 19h
durée 50MIN
Usine Badin

De et avec Claire Ruffin


« Ne pas dormir c’est s’interroger. Si on savait comment répondre, on dormirait. » Kafka

Utiliser son insomnie chronique comme matériau pour un spectacle qui mêle danse et théâtre d’images, voilà l’idée réjouissante de Claire Ruffin qui décline, avec L’Insomnante, des variations autour de l’impossibilité de s’endormir.
Sur scène, un lit recouvert d’un édredon immaculé, un plafond d’oreillers suspendus et une lumière très blanche servent de décor aux personnages… Les yeux grand ouverts, une jeune femme se débat avec son absence de sommeil. Elle allume, éteint, allume, éteint encore. Le lit, normalement cocon douillet, devient le lieu de tous les dangers. Il l’emprisonne dans ses barreaux, l’aspire, penche dangereusement, avance, titube et s'écroule… En émergent une bouche, des mains, un violoncelle. Et le plafond n’est pas en reste. Tour à tour ciel cotonneux ou cellule capitonnée, il dissimule le marchand de sable qui use de ses artifices pour essayer d’endormir la demoiselle. Enfin, telle la figurine d’une boîte à musique tourbillonnante, une chanteuse musicienne complète le trio et égrène des notes qui semblent sortir de l’esprit de la jeune femme.
Un spectacle visuel et sonore pour éprouver les sensations ouatées d’un rêve éveillé. Une rêverie étonnante et mouvementée, dans laquelle se reconnaitront tous les insomniaques et qui réjouira les bienheureux au sommeil profond !


Parallèlement à ce spectacle, l’exposition La Dormeuse sera présentée dans la Galerie du théâtre du 25 novembre 2014 au 31 janvier 2015. Pour en savoir plus cliquez ici

 

INTERVIEW DE CLAIRE RUFFIN PAR VINCENT VACHET POUR RADIO FREQUENCE MISTRAL
cliquez ici


Dossier de presse à télécharger ici

Photo haute définition à télécharger ici
crédit photo Vincent Beaume