Chanson du monde & poésie brute

Lior Shoov
Tarif Amande
fri 16 dec 2016 / 20h30
durée 1h30
Théâtre La passerelle

Lior Shoov voix, harmonica, hang, sanza, ukulélé, tubes en plastiques, jouets, tambourins, percussions, cloches et sonnailles


Artiste multiple et singulière, habitée par son art, la chanteuse israélienne Lior Shoov parcourt le globe depuis dix ans à la rencontre du public, offrant en partage sa façon d’être, intense et vibrante, infusée de « musique de son monde ».

A mille lieues des prestations cadrées et lisses, Lior Shoov la lumineuse (Lior signifie « lumière » en hébreu) se présente seule en scène, dans un état de fragilité recherché, de nudité intime, « pour atteindre la vérité de l’instant ». Face au public, cette énigmatique jeune femme, dont la formation de clown n’est pas pour rien dans la singularité de sa présence, donne toute la mesure de son talent. Son engagement est alors total, dans son être et dans son corps. Frappes de mains, de pieds, percussions corporelles, beat box , tout chez elle fait musique, tandis qu’elle s’empare d’une kyrielle d’instruments qu’elle utilise de manière très intuitive – ukulélé, sanza, hang, harmonica – ainsi que des objets détournés - jouet, sacs plastiques et tubes divers.
Vivre un concert de Lior Shoov est une expérience inoubliable car cette jeune femme gracile et gracieuse donne le sentiment à chaque spectateur qu’elle s’adresse lui seul, comme si chacun retrouvait une vieille copine tant aimée de retour de voyage. De sa voix légèrement voilée, elle nous distille des chansons en français, en anglais ou en hébreu. Improvisations, reprises de standards ou compositions personnelles, les textes parlent d’elle, de sa vie, de ses rencontres, de son parcours : « La chanson est une porte ouverte sur l’autre . » Hors du commun on vous dit.


LA PRESSE EN PARLE

« Tout chez elle est particulier : l'allure, lunaire, androgyne et gracile. La parole, teintée d'un accent non identifiable, se baladant entre français, anglais, espagnol, hébreu - et une langue imaginaire. Le parti pris musical, tout acoustique, fait de sanza, clochettes, charango, harmonica, hang, ukulele, bouteille ou même... sac en plastique. Le regard sur le monde, forcément curieux et poétique. Et bien sûr les spectacles, mélange de théâtre et de chansons mâtiné d'une dose d'improvisation. Ici ou là, elle a joué dans la rue et s'est formée à l'art des clowns. Intense, Lior fut l’une des révélations du dernier Printemps de Bourges. »
Télérama

« Extra-terrestre avec ses propositions musicales venues d’ailleurs, elle parle d’elle-même dans ses chansons. Toute en sensibilité et en émotion, une citoyenne du monde qui chante les voyages et la liberté. »
Printival.com


EXTRAIT VIDEO


Dossier de presse du spectacle à télécharger ici

Dossier de presse de la saison 2016-17 à télécharger ici

Photo en haute défintion à télécharger ici