electro blues forain | Les excentrés

Monofocus
Tarif Amande
fri 23, sat 24 jan 2015 / 20h30
durée 1h30
CMCL, Gap & Cinéma Les Variétés, Veynes

Cie 1 montreur d'ours
Freddy Boisliveau,
guitare, banjo, grosse caisse, voix
Vincent Petit, tuba, basse, petit clavier, euphonium, trombone, voix
Yann Servoz, orgue, accordéon, machines électroniques, caisse claire au pied, toy piano, voix

Spectacle accueilli en coréalisation avec le CMCL et le Fourmidiable


Venir écouter Monofocus, c’est pousser la porte d’un cabaret de curiosités, où l’oreille n’est pas au bout de ses surprises. One-man-band à trois têtes, montreur d'ours sonores, ce drôle d’ovni musical ne se laisse pas facilement tirer le portrait. Peut-être parce que sa musique est ouverte aux quatre vents et donc traversée d’influences multiples et variées. Un éclectisme pleinement assumé pour des concerts qui se veulent, selon leurs auteurs, « à échappement libre ». L’esprit de Tom Waits y règne autant que celui de Kraftwerk, et l’union entre le blues et l’électro s’y scelle de la plus heureuse des façons. Et non contents d’opérer la fusion entre des registres a priori distincts, ces trois drôles de marieurs revendiquent également le fait de le faire dans un esprit forain. Guitare, banjo, claviers, samplers et tuba convolent ainsi en justes noces dans la joie et la bonne humeur. Issus des entresorts de la compagnie de rue 2 Rien Merci, les musiciens de Monofocus ont le piston rageur, la corde rêche, la batterie frondeuse, mais aussi le verbe gouailleur. En alchimistes des genres, ils creusent un sillon vocal qui fait bon usage des héritages et les consacre bonimenteurs d’un style nouveau. Alors tendez vos pavillons, ouvrez grands vos cornets et laissez-vous charmer par cet univers aux accents inusités.
 

--------------------------------------
LA PRESSE EN PARLE

« Un son rugueux où se croisent et s'entremêlent la batterie à pied, la guitare, le banjo, la grosse caisse, le tuba, la basse, le petit clavier, l'orgue, l'accordéon et les machines électroniques. Un véritable orchestre à six mains ! »
MONDOMIX

« Première chanson et immersion totale et abrupte dans son monde métissé, allant piocher dans des éléments qu’on aurait pu croire aux antipodes les uns des autres, plongeant l’auditeur dans un environnement sonore totalement inédit. Guitares bluesy, samples tout droits sortis de la culture folk, instruments forains, boucles électroniques, chants saturés et paroles en patois franco-italien pour un mélange explosant toutes les étiquettes actuelles.
Un univers en mouvement, repoussant ses limites à chaque chanson, dévoilant de nouveaux recoins de cette fusion improbable.
Et l’on devine en filigrane derrière cet album une furieuse énergie communicative des musiciens, issue du théâtre de rue.
»
RADIO GRESIVAUDAN


--------------------------------------
VIDEOS

 



 


Dossier de presse à télécharger ici

Photo haute définition à télécharger ici