théâtre | Côté cour

Oncle Vania
Tarif Grenat
mon 29, tue 30 apr 2013 / 19h
durée 2h
Théâtre La passerelle

D'Anton Tchekhov
Mise en scène Rodolphe Dana et Katja Hunsinger
Collectif Les Possédés

 

« Au centre de l’espace, une table. Autour de la table, les comédiens. À proximité des comédiens, les spectateurs. Pour ce vaudeville tragique, nous voulons que les spectateurs se sentent inclus dans l’espace de jeu. Ils sont chez eux, chez nous. » D’emblée le comédien-metteur en scène Rodolphe Dana donne les règles de cet Oncle Vania qui va à l’essentiel et réinvente Tchekhov…
Le vieux professeur Sérébriakov est venu se retirer à la campagne, dans la maison de sa première épouse. Cette arrivée exacerbe les regrets, les rancoeurs et les désirs, et perturbe la vie paisible d’Oncle Vania et de Sonia, qui exploitent tant bien que mal le domaine. Très vite Eléna, la seconde et très désirable épouse de Sérébriakov, cristallise l’attention de tous. Entre renoncements et espoirs déçus, la crise éclate, inévitable, violente, dans cette bourgeoisie russe habitée par l’ennui et les frustrations à l’orée du XXe .
Composé de comédiens, le bien nommé collectif Les Possédés suit la voie d’un théâtre qui s’intéresse profondément à l’humain et interroge ses espoirs, ses échecs, ses travers. C’est donc très naturellement qu’il s’est emparé d’Oncle Vania, ses amours latentes et ses rêves fracassés. Passant des larmes mal contenues à la rage, du rire à la retenue, les comédiens nous donnent la quintessence de l’art de Tchekhov et font surgir son intemporalité. Le jeu, physique, direct, cogne comme un coup de poing et distille la force et la fragilité des personnages, semblant réinventer la pièce à chaque réplique.
Un spectacle intense, charnel, bouleversant.

 

--------------------------------------

LA PRESSE EN PARLE


« D’emblée on est happé par la fièvre insomniaque qui s’empare de la maisonnée. On vit avec ces êtres déboussolés, si proches, tellement touchants. Le dispositif tri-frontal nous inclut dans la constellation tchekhovienne, finement orchestrée par Rodolphe Dana et Katja Hunsinger. Ce théâtre sans trucs ni triche, porté par la seule magie des comédiens, se tisse dans la trame du présent et saisit le cœur. »
La Terrasse

« Si la qualité de la mise en scène fait beaucoup pour la réussite de ce spectacle, on ne saurait trop applaudir l’ensemble des comédiens, tous excellents. Tous donnent une réalité émouvante à leur personnage respectif. Parmi ses non moins excellents camarades, David Clavel est un Vania magnifique, toujours sur le fil du rasoir. A-t-il bu, est-il sobre ? Va-t-il rire, pleurer, hurler de rage ? Il est un animal blessé, a priori pacifique envers ses semblables, mais que la douleur a rendu prêt à tout. »
Les Trois Coups
 

--------------------------------------

EXTRAIT VIDEO

http://www.youtube.com/watch?v=3j-y6HTSqqY


Traduction André Markowicz et Françoise Morvan
Mise en scène Rodolphe Dana et Katja Hunsinger
Avec Simon Bakhouche, Katja Hunsinger, Marie-Hélène Roig, Michelle Farges, David Clavel, Rodolphe Dana, Nadir Legrand
Lumière Valérie Sigward

Production : Collectif Les Possédés
Coproduction : La Ferme du Buisson, scène nationale de Marne-La-Vallée
Production, diffusion : Made In Productions

Le Collectif Les Possédés bénéficie du soutien de la DRAC Île-de-France, ministère de la Culture et de la Communication.
Le Collectif Les Possédés est associé à La Ferme du Buisson, scène nationale de Marne-La-Vallée et à la scène nationale d’Aubusson – Théâtre Jean Lurçat.


Crédit photo : Jean-Louis Fernandez
 


Dossier de presse à télécharger

Photo haute résolution © J.L. Fernandez  à télécharger