théâtre

Platonov
Tarif Pourpre
mon 16, tue 17 feb 2015 / 20h30
durée 3h30
Théâtre La passerelle

D’Anton Tchekhov
Collectif Les Possédés
Création collective dirigée par Rodolphe Dana
 

« Nous nous aimons, Platonov ! Que te faut-il de plus ?... » In Platonov de Tchekhov

Dix ans après Oncle Vania, le Collectif Les Possédés retrouve Tchekhov « comme on revient dans sa maison d’enfance » et s’empare de Platonov, l’œuvre originelle, celle de tous les excès et de tous les désirs, en compagnie de la formidable comédienne Emmanuelle Devos.
On est à la campagne, l’été, dans la propriété d’Anna Petrovna, une jeune veuve accablée de dettes. Elle accueille chaque soir un foisonnant aréopage au sein duquel s’agite et fanfaronne un certain Platonov. Naguère promis à un brillant avenir, il se débat aujourd’hui dans le quotidien banal d’un instituteur de campagne. Platonov, celui par qui le drame arrive… Volage bien que marié, il est le héros emblématique de cette galerie d’êtres à la dérive qui se raccrochent à l’amour comme des naufragés à un morceau de bois.
En campant le portrait d’une société en pleine décadence, où règnent l’alcool, l’appât du gain, l’embourgeoisement mesquin, Tchekhov pose les jalons de ce qui habitera toute son œuvre : le mal de vivre de l’intelligentia russe, coincée entre son ennui lancinant et ses désirs dévorants, son aspiration à transformer le monde et son inaction dans une société médiocre. Ce qui chez les Russes – paradoxe existentiel oblige – n’empêche pas l’humour!
Platonov est la pièce la plus désespérément romantique de Tchekhov, une œuvre du chaos humain, explosant les normes et les cadres. Ce qui en fait un formidable terrain de jeu laissant toute la place aux interprètes pour exprimer la puissance des émotions. Un grand et beau défi pour le bien nommé Collectif Les possédés !


LA PRESSE EN PARLE

« Une œuvre crépusculaire que Rodolphe Dana met en scène avec la passion vivifiante d’un « possédé »... Du grand, du bel art dramatique, intense, énergique, juvénile, émouvant. »
Les Trois coups

« Trois heures trente durant, Rodolphe Dana impose un Platonov ténébreux, assez agressif, très intéressant face à une lumineuse et ultra sensible Emmanuelle Devos. »
Le Figaro

« Un Tchekhov formidablement vivant, semblant nous parler directement de nous aujourd’hui – de notre peine, de notre impuissance, de tout ce que nous avions raté et des ressources à trouver pour enfin reconstruire quelque chose sur le marasme. »
Le Monde

« Entre mélo et romantisme débridé, assortie d’une pincée d’humour noir, cette version de Platonov, où bille notamment Emmanuelle Devos est la plus belle réussite du collectif Les Possédés. »
Les Inrocks

« Emmanuelle Devos a la grâce et la complexité des héroïnes tchékhoviennes, dont on découvre la profondeur au fur et à mesure de la pièce. Sa présence irradie le plateau, elle est "la générale", mais aussi une femme amoureuse, avide de brûler sa jeunesse avant de dépérir dans ce trou perdu.
Tout cela est joué au plus près du texte, sans costumes ni tralala, avec une fluidité qui font passer les 3h30 à toute vitesse. C'est tragique, mais c'est aussi souvent très drôle. Et lorsque tout est joué, détruit irrémédiablement, "Que faire? Enterrer les morts et réparer les vivants".
»
L’Obs
 

ET AUSSI...

Lecture d’Intimité
d’après une nouvelle de Raymond Carver, extraite de Les Trois Roses jaunes, en lien avec Platonov
Avec Julien Chavrial et Françoise Gazio, Collectif Les possédés

Samedi 14 février à 18h30 au bar du théâtre L’Entre-sort
Dimanche 15 février à 10h30 "en appartement" suivi d’un brunch (apportez ce que vous préférez cuisiner !)
Gratuit sur réservation au 04 92 52 52 52

En savoir +


Photo haute définition à télécharger ici
crédit photo Jean-Louis Fernandez

Dossier de presse à télécharger ici