danse

Pudique Acide & Extasis
Tarif Cerise
fri 2 dec 2011 / 20h30
durée 1h15
Théâtre La passerelle

Chorégraphie Mathilde Monnier & Jean-François Duroure


Pudique Acide et Extasis, les deux premières pièces de Mathilde Monnier et Jean-François Duroure, ont reçu, à leur création au milieu des années 80, un accueil légendaire.
À l’époque, tels deux anges vêtus à l'identique – de kilt écossais d’abord, puis de volants froufroutant sous des vestes d'homme – ils affirment la présence du fameux «troisième sexe », à la fois féminin et masculin, ambiguïté portée de manière égale par les deux sexes.
Tels des chats sauvages et belliqueux, ils s'observent, se suivent, s'opposent, s'échangent les rôles, se jouent d'une danse de guerre et d'amour, à la fois inventive, énergique, expressionniste, et surtout pleine d’humour. La musique de Kurt Weill plonge ces duos dans une ambiance de cabarets berlinois des années 20 – qui n’avaient rien à envier aux nuits new-yorkaises des années 80.
Remonter aujourd'hui ces courtes pièces pour deux jeunes danseurs témoigne tout autant de l’effervescence et de la créativité d’une époque, que de l’intemporalité des questionnements liés à l’être, son identité et son genre.

« Nous avions 20 ans, nous étions à New York et nous regardions le monde à travers notre jeunesse et nos certitudes. Nos sources d'inspiration étaient dans un même élan l'arrivée du mouvement punk et du hip-hop (dans les boîtes de nuit de New York), mais aussi l'influence de Viola Farber (de chez qui nous venions) et de Pina Bausch. Toutes ces influences contradictoires ont construit ces deux duos qui se voulaient espiègles, techniques, à notre image. » Mathilde Monnier


----------------------------------

EXTRAIT DE PRESSE

« On vit de ces moments – rares, mais ils sont le bonheur du métier – qui vous empoignent, vous remettent à neuf. D'un coup, on se trouve en face et à l'intérieur d'un monde vrai, vivifiant, même s'il est féroce comme celui de Duroure et Monnier. Jumeaux dans leur gabardine froissée, ils adaptent leur corps à la dynamique de Kurt Weill, à sa dureté, à son grand rire foudroyant. Ils se déguisent, s’enveloppent de tutus dérisoires, s’entravent pour mieux sauter, mieux donner l’arrogance, la violence qui les habitent. » Le Monde, 1986

« Les deux duos éclatent d’humour et de vitalité. Transmis à de jeunes interprètes, ils sont une révélation humaine et artistique. Espiègles, irrévérencieux, avides de mouvement et d’espace, de liberté et de théâtralité, Pudique Acide et Extasis brillent tel un cabaret burlesque, circassien et expressionniste.» Danser


----------------------------------

VIDÉOS

Extrait de la recréation de Pudique Acide : http://www.numeridanse.tv
Extraits de la recréation de Extasis http://www.numeridanse.tv
                                                      http://www.numeridanse.tv    

Interview de Jean-François Duroure : http://www.numeridanse.tv
Interview de Mathilde Monnier : http://www.numeridanse.tv


Chorégraphie Mathilde Monnier & Jean-François Duroure
Danse Sonia Darbois, Jonathan Pranlas
Musique Kurt Weill, Bernard Herrmann
Lumière Éric Wurtz
Réalisation des costumes Laurence Alquier
Direction technique Thierry Cabrera

Coproduction : de Hexe, Maison de la danse de Lyon
Remerciement : Institut français de Copenhague
Coproduction de recréation : Théâtre de la Cité internationale, Paris ; Théâtre Garonne, Toulouse, CCN de Montpellier Languedoc-Roussillon
Avec l'aide du Conservatoire de Strasbourg, Cité de la musique et de la danse

Photo Marc Coudrais

Pudique Acide a été créé en mars 1984 à New York et Extasis en novembre 1985 à La Maison de la danse de Lyon