théâtre | Côté cour

Service de nettoyage
ou le corps social
Tarif Amande
thu 2, fri 3 feb 2012 / 19h
durée 1h10
Théâtre La passerelle, Galerie

De Valentina Diana, Claudia Hamm, Lorenzo Fontana
Idée et mise en scène Claudia Hamm

Spectacle en français et en italien

Petit objet théâtral singulier, Service de nettoyage se jouera devant une soixantaine de personnes dans l’intimité de la Galerie photo du théâtre. Deux protagonistes, des chiffons, un balai, quelques produits ménagers et c’est parti pour le grand nettoyage…
Jusqu’où est-on prêt à aller quand on est comédien aujourd’hui pour s’en sortir et échapper à la précarité ? Vadi et Lofo ne manquent pas d’imagination et s’inventent une multitude de métiers et de projets tous plus fantaisistes les uns que les autres. Tour à tour destructeurs d’œuvres d’art, rédacteurs de lettres d’amour, loueurs d’organes ou service de nettoyage…, ils contournent les pièges de la vie pour réinventer l’espoir à leur façon, poétique et comique en même temps.
Chaque fois adaptée pour des lieux très différents (bureaux, appartements, bars, espaces publics, halls…), cette pièce, qui se joue des frontières entre théâtre et réalité, rend compte avec ironie et sensibilité de la dureté des lois du marché et de la précarité du travail, telles qu’elles se généralisent aujourd’hui en Europe, ébranlant les modèles sociaux les plus avancés.
Forme ouverte, écrite à partir d’improvisations, Service de nettoyage est né d’une rencontre artistique entre Valentina Diana et Lorenzo Fontana, comédiens, auteurs et metteurs en scène turinois.
L’occasion pour le théâtre La passerelle de poursuivre son ouverture vers l’Italie en accueillant une compagnie transalpine parmi les plus inventives du moment.


--------------------------------------

EXTRAITS DE PRESSE

« Pour survivre, il faut faire preuve d’imagination. Louer ses organes en double, assortir une livraison de pizza d’une petite gâterie, écrire des lettres d’amour à la place de ceux qui ne savent pas le faire, des choses comme ça… On peut aussi décider de vivre d’art, un aspirateur au bout des bras : Valentina et Lorenzo ont décidé de jouer aux boniches pour mieux expliquer la précarité de leurs propres métiers. Le tandem dénonce mine de rien, le cancer qui ronge la profession. L’entre-soi d’un cercle qui se mord la queue en achetant ses propres livres et qui avoue qu’une fellation vaut tout autant que l’Actor’s studio. C’est drôle, tendre, poétique. »
La Marseillaise


De Valentina Diana, Claudia Hamm et Lorenzo Fontana
Idée et mise en scène Claudia Hamm

Avec Valentina Diana et Lorenzo Fontana
Traduction Valentina Fago

Production : Associazone 15Febbraio et Claudia Hamm
Coproduction de la version française et production déléguée pour la France : Théâtre des Salins, scène nationale de Martigues

photo Alain Battiloro


A télécharger :

- Dossier de presse

- Photo haute définition
© Alain Battiloro