Comédie documentée | Usine Badin

T.I.N.A.
Tarif Amande
du 12 au 17 dec 2015 / 19h, relâche le 13 dec

Usine Badin

De Simon Grangeat
Mise en scène Sébastien Valignat

Personne n’a oublié la crise économique de 2008. Mais qui a vraiment compris ce qu’il s’était passé ? CDO, CDS, actifs toxiques : de ces sujets à priori hermétiques, la compagnie Cassandre tire un spectacle drôle et lumineux. Dans une mise en scène épurée et symbolique, trois comédiens démontent les mécanismes qui ont conduit au cataclysme. Loin de la conférence théorique, ils ancrent leur propos dans des situations aussi réalistes qu’humoristiques, incarnant tour à tour banquiers, vendeurs immobilier, agents de notation, chefs d’entreprise, hommes d’état ou simples citoyens. Moody’s, Lehman Brothers, Goldman Sachs sont évidemment convoqués dans cette histoire, au même titre que Georges W. Bush et Nicolas Sarkozy, en chantre national de l’hypothèque. De l’appartement d’un modeste travailleur au bureau de jeunes traders en passant par la Maison blanche, T.I.N.A. nous enseigne le b.a.-ba. de la finance et nous entraîne, l’air de rien, sur les chemins de l’analyse et de la critique. Derrière la farce, aux répliques tranchantes et jubilatoires, pointe la satire d’une société où les transactions sont désormais déconnectées de toute réalité marchande. N’en déplaise à Margaret Thatcher et son célèbre T.I.N.A (« There is no alternative »), il semblerait que nous ayons encore le choix. Celui de préférer le progrès durable au profit immédiat, de battre froid le cynisme par la morale et l’altruisme : voilà ce que rappelle avec beaucoup d’habileté ce petit cours d’économie théâtralisée. Le rire en (sub)prime.

> Chaque représentation sera suivie d’une rencontre avec l’équipe artistique.


LA PRESSE EN PARLE

« T.I.N.A. est un texte brillant et drôle porté ici avec talent par les comédiens de la Cie Cassandre. Ce spectacle aide ainsi à comprendre, à rire et, dans tous les cas, à réfléchir sur ce qui anime notre actuel présent : la crise. »
Les Trois Coups

« La crise économique, ses rouages invraisemblables et ses acteurs cyniques, l'univers glaçant de la finance et son jargon inquiétant, T.I.N.A. raconte tout cela brillamment. Le sous-titre est explicite, et le pari théâtral qu'il sous-tend, réussi : « Une brève histoire de la crise ».
Avide de comprendre les raisons du désastre et d'en décrypter la mécanique implacable, la compagnie Cassandre a créé un spectacle très instructif, hautement corrosif et terriblement jouissif, où l'exposé didactique (très simplifié et du coup très évocateur) laisse place à une farce cruelle dans une succession rythmée de saynètes aussi épiques que comiques, suscitant au passage un rire effaré et noir. Incarnant tour à tour des banquiers, des patrons, des chefs d'Etat, des traders ou leur victime trop crédule (savoureux Monsieur Paramo), les trois comédiens évitent rapidement l'écueil de la conférence théorique pour proposer une satire décapante de la société de consommation.
»
Théâtrothèque et autre tocs 

« Un pari artistique pour faire d’un sujet d’actualité terne et déprimant un spectacle de théâtre pétillant et joyeux pour redonner envie de conquérir le monde. »
Le Dauphiné Libéré

 


Avec Tommy Luminet, Guillaume Motte, Sébastien Valignat
Assistante à la mise en scène Marijke Bedleem
Scénographie Amandine Fonfrede
Création lumière Gilles Ribes

Production : Compagnie Cassandre
Coproduction : Théâtre Théo Argence, Saint-Priest ; Nouveau Théâtre du 8e, Lyon

Ce projet a reçu l’aide au compagnonnage de la DGCA et le soutien de l’ADAMI.
Le texte a reçu l’aide à la création du Centre National du Théâtre et le soutien de la SACD à l’auteur.
 


Dossier de presse du spectacle à télécharger ici

Photo haute définition à télécharger ici
crédit Aurélien Serre

Dossier de presse complet de la saison 2015-16
à télécharger ici